Mère indigne… 1er jour de crèche

Juillet 2012. 3 mois pile de Lapinette.

Vous êtes une mère indigne : vous abandonnez votre fille. Non sans remord et moultes tortures de l’esprit, vous arrachez votre bébé à votre sein bienfaisant (il a même fallu la sevrer, la pauvre !), pour la laisser aux assistantes-maternelles-qui-vous-volent-votre-fille, à la crèche. Oui, la crèche, ce même lieu ou le petit Jésus était couché dans de la paille, dans une vieille mangeoire toute pourrie, avec pour seul chauffage l’haleine fétide d’un âne et d’un boeuf. Farpaitement Madame, vous osez livrer votre fille à ces mains étrangères, qui, si elle a de la chance, la langeront, la berceront, et ce soir, lorsque vous viendrez la chercher, votre amour vous aura oubliée. Déchirement, douleur, larmes.

Et en plus, vous retournez au turbin. Journée de l’horreur. 16 Juillet 2012, vous n’oublierez jamais la date.

En remettant votre trésor à l’Ennemi, vous pleurez comme une madeleine. Pathétique.
Lapinette, non. Elle vous quitte sans un regard. Ingrate. Même pas un pleur.

A la crèche (qui semble avoir été un peu rénovée, depuis l’époque du Petit Jésus… Ouf !), on vous dit que vous pourrez appeler quand vous voulez pour prendre des nouvelles. Seulement, vous ne le ferez jamais. Hors de question de ressembler à toutes ces mamans flippées qui vous agacent au plus haut point. Flippée dedans, sereine dehors, telle est votre devise. Enfin flippée dedans quand même… la journée sera longue…

Vous arrivez au boulot. Joie de revoir les collègues. Joie de retrouver la civilisation. Joie d’être à nouveau « active ». Joie de retrouver votre métier. Ouais, faut pas déconner. Votre job, si vous l’aimez, c’est parce qu’il vous permet de bouffer. En réalité, vous préféreriez être écrivain, chef d’entreprise (sans payer trop de charges, faut pas déconner !), DRH ou rentière. Ou prof, mais bien payée. Bref, vous arrivez au boulot, et malgré toute cette joie en pagaille, vous fondez en larmes. Pas de joie, non. De flip. Allez, reprenez vous : SE-RE-NI-TE à l’extérieur ! Soyez une mère moderne, merde ! Une mère qui sait laisser sa fille en garde pour aller faire du shopping, pour un ciné, pour un soin du visage ou une bouffe entre copines ! Ou pour aller bosser !

Bref, vos collègues, elles, sont grave contentes. Non pas de vous revoir, faut pas rêver ! Quoi que votre conversation à tord et à travers a du leur manquer. Rapport aux pauses que vous leur imposiez de ce fait. Non, en fait, elles sont contentes, car enfin, elles vont avoir moins de boulot. Vous allez reprendre votre part.

Et du coup, elles ne comprennent pas votre chagrin fou. Bouffe d’équipe prévue pour vous remonter le moral. Et de larmes en coups de blues, votre interminable journée arrive à sa fin.

Retour à la crèche. Vous courrez, vous volez, vous fusez ! Bref, vous y êtes plus vite que la lumière. Et là, l’assistante maternelle vous reçoit tout sourires. La journée s’est suuuuuper bien passé ! Pas un pleur. Bu tous ses bibs. Deux cacas normaux. Gazouillis toute la journée. Lapinette est un ange.

Jalousie. Elle n’a même pas pensé à vous aujourd’hui. Vous qui vous êtes torturé l’esprit. Qui avez pleuré toutes les larmes de votre corps, qui vous êtes ridiculisée devant vos collègues à faire comme toutes les mère flippées ! On ne vous y reprendra plus ! Demain, retour crèche, et vous, vous irez bosser sans culpabiliser ! Non mais !

Publicités

2 réflexions sur “Mère indigne… 1er jour de crèche

  1. Bonjour
    Merci pour cet article, il résume très bien le sentiment d’une mère qui dépose son enfant en crèche.
    Cependant je pense que la crèche est vraiment un moment important pour l’enfant, cela lui apprend dès le plus jeune âge la vie en communauté.

    • C’est vrai que même si au début on culpabilise, franchement, la crèche c’est simplement génial ! Je regrette de ne pas avoir de place pour ma deuxième… Ce sera la nounou pour elle, on verra bien par la suite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s