La drogue, un fléau au Pays des Couches

C’est malheureux à dire, on l’entend partout, mais c’est vrai. La drogue est un véritable fléau. Aucune région du monde n’est épargnée. Tous les milieux sont touchés. Les jeunes commencent de plus en plus tôt.

Eh oui. Le Pays des Couches ne fait pas exception…
A votre grand désespoir, Lapinette en est une jeune victime. De plus, elle ce qu’on appelle une polyconsommatrice (merci soeurette, psy spécialisée dans ce domaine. 1/ Elle vous fournit du vocabulaire qui fait grave classe – en même temps, vous vous êtes tapé toute la relecture de sa thèse, elle vous valait bien ça ! – , et 2/ elle aura peut être une ou deux solutions à vous proposer. C’est de sa nièce qu’il s’agit, merde !).

Bref.

Deux produits ont sur votre enfant un effet absolument dévastateur.
Le Babybel, et le chocolat.
Dans les magasins, elle les flaire à des kilomètres. Impossible de passer dans les rayons où ils se trouvent sans qu’elle se mettre à hurler. Elle les a déjà repérés alors que vous êtes encore en train de vous demander si vous êtes dans le bon rayon.

Ensuite, difficile de les mettre dans le chariot sans un scandale : elle les veut tout de suite. Elle veut les MANGER. Et pas un seul. Un, puis deux, puis dix. A n’importe quelle heure de la journée.

Il n’est pas rare que votre toxico en puissance, vers 10h du mat, vous attrappe la main, et vous conduise vers le frigo en criant « Babéééé ! », « Babéééé ! »
Et si vous refusez, elle vous conduit alors vers le placard, et se met à sautiller devant. Vous savez qu’elle vous demande le chocolat, et non les soupes lyophilisées…
Vous refusez encore… C’est donc la crise. La crise de manque. Symptômes faciles à repérer : Lapinette devient toute rouge, s’effondre par terre, se roule, hurle… Elle souffre.

Mais que mettent-ils dans le Babybel et le chocolat ?

L’avantage, c’est que si vous voulez la paix (mauvaise mère que vous êtes !), vous savez comment faire. Droguer votre enfant. L’endormir. Lui refiler du Babybel ou du chocolat. Devant les Aristochats, si possible, et là c’est royal. Oui, mauvaise mère. Trois coups de fouet. Mais parfois c’est nécessaire. Genre pendant que vous faites le ménage. Parce que Lapinette a la fâcheuse tendance à vouloir vous aider. Prendre son propre petit balai pour le tremper dans le seau rempli de détergent… La drogue, c’est bien mieux.

Oui, vous êtes pour la dépenalisation du Babybel et du chocolat. Voire même pour leur légalisation. Mais seulement au Pays des Couches.

Vous êtes une mauvaise mère, vous le savez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s