Votre fille est un homme

Oui, votre fille est un homme, un vrai. Et le jour où vous l’avez découvert, ça vous a fait un choc. Elle avait… ouais, elle avait à peu près quelques heures.

Admirative et toute attendrie devant ce petit être qui venait de sortir de votre ventre, vous vous êtes aperçue que son mignon petit nez émettait un doux ronronnement.

Le temps qu’elle évacue tout le liquide amniotique, avez vous pensé.

Le doux ronronnement perdurait. Une semaine, deux semaines…

Il fait froid, c’est un petit rhume.

Le doux ronronnement était toujours là. Un mois, deux mois…

Aujourd’hui, elle a dix-huit mois, votre Lapinette. Vous venez de lui faire son dernier rappel de vaccin avant 2018. Émotion : finies les vilaines piqûres chez le pédiatre ! Et ce dernier de vous demander : tout va bien ? Elle mange bien ? Marche bien ? Court bien ? Commence à parler ?

Oui, oui, docteur, tout va bien !

Et vous n’osez avouer : tout va bien, sauf qu’elle ronfle ronronne comme un chaton (en rut).

Comme son père. Un homme, un vrai de vrai (son père, pas elle ! Quoi que… vous commencez à douter…).

Chaque soir, lorsque vous passez par sa chambre pour lui faire un dernier bisous et vous délecter du doux bruit de son souffle chaud de petite Lapinette endormie, vous vous arrêtez un instant pour profiter de son concert symphonique nasal. Et cela vous rassure.

Depuis toujours (enfin depuis sa naissance, en fait, mais comme vous ne vous souvenez plus de votre vie d’avant, vous pouvez bien dire depuis toujours !), vous dormez toutes portes de chambres ouvertes, afin de surveiller le sommeil de votre Lapinette. Et le ronronnement vous berce.

Depuis peu, il s’accompagne de temps en temps d’une brève conversation qu’elle tient probablement avec les personnages de ses songes.

Ronflements + blabla : votre fille est fille est un homme, certes, mais elle est bavarde, même en dormant, donc c’est bien une femme aussi.

Ouf, vous voilà rassurée ! Et puis vous ne l’avez dit à personne mais… Arrivée à 7 mois et demi de grossesse… vous aussi vous ronflez, maintenant ! Même que votre mari est obligé de dormir tête bêche avec vous (???). Paraît-il, il entend moins vos ronflements ! Ah là là ! Si vous aussi vous deviez faire une telle comédie, chaque nuit !

Entre votre mari et votre fille en concert permanent, vous auriez pu en passer, des nuits blanches !

Mais, stoïque, vous ne faites que les dénoncer sur la toile. Pas par méchanceté, mais parce que ça vous fait marrer… et que vous les adorez, vos sonneurs !! 😉 Bonne nuit à tous et vive les boules Quies !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s