La mécanique est hors service

Image

Et voilà. Deux grossesses plus tard, c’est décidé, on ne vous y reprendra plus.Les bébés, c’est trop beau, c’est trop mignon, c’est trop chou, mais c’est trop casse couilles aussi. Heureusement que vous n’en avez pas, d’ailleurs (des couilles, pas des bébés !).
Et donc, pour éviter une troisième couvée, vous avez mis la mécanique hors service.

Aujourd’hui, c’était rendez-vous chez votre gynéco préférée, la Doc-qui-débloque. Depuis le temps que vous faites des bébés (soit trois ans), elle et vous, c’est un peu à la vie à la mort. Vous êtes comme deux vieilles copines, avec vos petites habitudes. Le petit rendez-vous mensuel. Bon, vous avez eu une petite brouillade voilà quelques temps, lorsqu’elle vous a annoncé, deux semaines avant votre terme, que votre col était aussi fermé qu’une moule par mille mètres de fond, mais c’est oublié. Elle est partie en vacances, a laissé son collègue vous ouvrir le bide pour sortir Mini-Lapine, est passée à la maternité signer votre autorisation de sortie, est repartie en vacances, a laissé son autre collègue vous faire votre visite post-accouchement, et voilà. C’est elle qui termine le boulot. Le jour du sabotage de la mécanique est enfin venu.

Et vous l’avouez, ce n’est pas sans une petite appréhension que vous arrivez au cabinet (médical, hein, pas les toilettes !).
Vous êtes accueillie par Cécile, sa secrétaire, qui est votre exacte réplique psychique. Elle a donné les mêmes prénoms que vous à ses enfants, a les mêmes goûts que vous, et est aussi bavarde. Votre tour arrive, et la Doc-qui-débloque vous arrache littéralement du comptoir où ne manquait que le café pour parfaire votre petit taillage de bavette.
L’opération sabotage peut commencer.
Tous à poil.
Enfin vous, quoi, sachant que vous êtes seule (vous auriez bien demandé à Cécile de vous accompagner pour faire passer le temps, mais paraît-il, ça ne se fait pas…)
En tenu d’Ève (en moins sexy, car c’est bien connu, Ève était un canon. Et c’est bien connu, pas vous. Ou du moins, pas encore. Mais la bombasse qui sommeille en vous n’attend que le régime Weight Watcher pour se réveiller. Shakira, gare à tes fesses !), vous montez sur la balance. Cette salope de balance. Connasse. Poufiasse. Vieille morue de balance. Avant même que la Doc-qui-débloque ne commence à vous faire la morale, vous lui annoncez que vous avez démarré un régime qui va faire de vous un top modèle. Ça lui cloue grave le bec. Elle est sciée. Et toc.
« Et sinon, le sport ? » Vous demande-t-elle, engendrant en vous un tsunami de culpabilité.
« J’y songe, j’y songe. » Lui répondez-vous. Re-clouage de bec. Enfin moins, quand même… M’enfin bon. Z’êtes pas venu là pour parler aquagym.

Il est donc temps de passer aux choses sérieuses.
La table de torture vous tend les bras.
Toujours nue comme un ver, vous grimpez dessus.
La Doc-qui-débloque commence par vous papouiller de partout, et vous annonce que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Et là, elle sort le grand jeu.
Spéculum et pinces diverses.
Opération à coeur ouvert. Enfin à vagin ouvert, mais ça sonne mieux de dire « coeur ». Désolée pour les puristes. Si, comme vous, vos lecteurs sont nuls en anatomie, ces quelques approximation ne devraient pas leur piquer les yeux.

Bref, une pose de spéculum plus tard, et vous voilà aussi stérile qu’un cerveau de blonde. Mirena est en vous. Mirena, c’est pas le nom de votre amant grec, non. C’est celui de votre stérilet. C’est grâce à lui que la mécanique est hors service.
Ça y est, vous allez enfin pouvoir vivre une folle nuit de passion avec votre Mari d’Amour sans craindre de pondre le petit 3ème dans la foulée. Ce soir, c’est décidé, on tombe la chemise et tout ce qui va avec !
Sauf que là, il est 00h06 et Mari d’Amour ronfle à côté de vous depuis 22h30. Game over.

Chienne de vie.

Publicités

3 réflexions sur “La mécanique est hors service

  1. Mdrrrrrrrrrr

    « Sauf que là, il est 00h06 et Mari d’Amour ronfle à côté de vous depuis 22h30. Game over. »

    Alors la mais je suis pliée de rire. Je compatis quand même (un peu)…
    Mais c’est sur avec le stérilet c’est (normalement) tranquillité assurée. 😉

    Zut… pourtant tout le monde disais jamais 2 sans 3. ^^ lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s