Ce qu’il ne faut pas faire quand votre enfant fait ses dents

naitre-grandir-sante-bebe-dent-poussee-dentaire-1

Mini-Lapine fait ses dents.
Deux mois qu’elle fait ses dents.
Deux mois que vos nuits sont devenues un enfer, et  votre boulot, un lieu de répit délicieux (si vous aviez su qu’un jour vous diriez ça…).
Et deux mois que ses gencives restent désespérément nues.
Allez, j’vous l’accorde. Une p’tite percée hier. Histoire de.
De faire patienter Maman.
De clouer le bec à ceux qui disent que ça commence à bien faire.
De donner du grain à moudre.
M’enfin…
Du coup, comme Mini-Lapine est la number two, et qu’en deux mois de poussée non couronnée de succès, vous avez gagné en expérience (et en philosophie), vous trouvez que ce serait dommage de ne pas faire profiter au monde entier cette sagesse toute nouvellement acquise.
Voici donc ce qu’il ne faut surtout pas faire quand votre enfant fait ses dents.

1/ Ne pas lui filer d’homéopathie, en granule, en suppo ou en pipette, ça sert à rien. Les dents, ça fait mal, il faut le droguer H24 au Doliprane voire à l’Advil. Voilà. C’est dit. On emploie les grands moyens, sinon, c’est vous qu’il va falloir droguer pour supporter ça.
Le pire c’est que vous déconnez même pas, chez vos enfants, rien n’a fonctionné. Rien de rien. Sauf les drogues dures.

2/ Ne pas s’interdire de rêver. Après tout, si le collier d’ambre, vous pensez que ça fonctionne, ne vous privez pas. Il faut bien se faire du bien au moral de temps en temps !

3/ Ne pas s’inquiéter quand la fièvre monte d’un coup, les joues deviennent rouges, les fesses ensanglantées, et l’enfant incontrôlable. C’est normal, il fait ses dents.

4/ Au passage, puisqu’on en parle : ne pas lui filer d’Advil si il a les fesses en sang. Pas bon du tout, risque d’infection et tout le tralala. Le Doliprane fera l’affaire. De toute façon, y’a pas le choix. Au besoin, s’offrir une part de rêve supplémentaire en rajoutant un collier d’ambre autour du cou du chien, on sait jamais.

5/ Ne pas jeter bébé par la fenêtre s’il vous empêche de dormir pour la 5ème nuit d’affilée, ça fait mauvais effet, et vous risquez d’avoir les services sociaux sur le dos. Vous rattraperez vos heures de sommeil perdues au bureau. On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a.

6/ Ne pas prendre bébé dans le lit avec vous s’il pleure (une fois de plus) la nuit. Il risquerait d’y prendre goût, vous signeriez là la fin de votre vie sexuelle avec votre moitié. Ou prendre bébé avec vous quand même, finalement, parce qu’à un moment, c’est bien beau la théorie, mais faut bien dormir un peu. Merde.

7/Ne pas oublier de faire réviser sa machine à laver qui devra faire face à cette période délicate. Cette période où bébé vous pondra 3 diarrhées débordantes par jour, en mettra sur son body, sur sa turbulette, sur son matelas, dans son siège auto, sur votre pantalon, bref, sur tout ce qu’il aura réussi à atteindre, le but étant de salir le plus de linge possible. Si pas assez de linge atteint, il complétera éventuellement sa mission en bavant un peu partout, et particulièrement après avoir mangé un petit pot à la carotte, c’est tellement plus marrant…

8/ Ne pas croire que bébé a attrapé une bronchite en plein mois d’Août et qu’il crève de froid par 30°C. En fait, un bébé qui fait ses dents, c’est mathématique, c’est malade. C’est ballot, mais c’est comme ça. L’explication scientifique résiderait dans le fait que la bouche, le nez, les oreilles et les yeux seraient liées par je ne sais quelle convention secrète instaurée par l’anatomie particulière de ces organes. Bref, c’est comme ça et pis c’est tout.

9/ Ne pas compter sur le dolodent non plus pour résoudre vos problèmes. Le dolodent, en fait, ça doit certainement très bien marcher pour le jour où vous cherchez à faire arrêter le pouce à votre enfant. C’est tellement dégueu que si vous lui en badigneonnez dessus, l’envie de le mettre à la bouche lui passera dans la seconde. En ce qui concerne les dents, c’est tellement infecte que ça lui fait juste vomir les glaires qu’il a au fond de la gorge (amis de la poésie, bonsoir !).

10/ Ne pas désespérer. A 18 ans, un gamin, ça a toutes ses dents, et ça fait ses nuits. Si, si ! Il paraît !

Sur ce, je m’en vais mettre une lessive…
Chienne de vie…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s