Et un et deux et trois !!!

Voilà. Pleine de bonne volonté, vous étiez. Weight Watcher était votre salut.
Ses bon petits plats exempts de matière grasse. Caca, les matières grasses !
Ses bons desserts sans un gramme de sucre. Caca, le sucre !
Ses bonnes salades pauvres en calories. Caca, les calories !
Mais voilà, entre WW et vous, ça s’est terminé comme ça :

gmail

(ceci étant un mail de résiliation)
Ouais, je sais, c’est moche. Nan, pas l’image ! Enfin si, elle est moche, c’est clair.
Mais surtout, c’est moche d’envoyer un mail de résiliation à WW. Surtout quand on n’a pas perdu un gramme. Parce que le régime, on l’a pas suivi.
Ben non. Vous n’avez pas fait régime. Rien. Walou.

Votre assiette, faut pas y toucher. Comment sacrifier un bon from’ton qui pue pour une feuille de salade ? Sérieux, la feuille de salade, elle fait pas le poids (puisqu’on en parle, hein…).
Bref, vous vous êtes rendue compte des limites de votre volonté.

Il fallait donc agir. Le from’ton ne pouvant rien pour votre perte de poids, il fallait trouver une solution.
Vous avez bien pensé aux pilules miracles. Mais on vous découragée. Les gens sont d’un négatif ! Pfff…
Vous avez bien pensé au palpé roulé chez le kiné, mais votre compte en banque vous l’a interdit. Il est d’un négatif, votre compte en banque ! (notez le jeu de mots, j’en suis très fière !)
Vous avez bien pensé à prier fort pour la survenue d’une perte de poids miracle, mais Dieu était occupé. Pas le temps. Vacances, rentrée scolaire, tout ça…
Vous deviez absolument trouver une solution.

Et là, à défaut d’être entendues par Dieu, vos prières ont été entendues par l’Orange Bleue.
Non, vous n’avez pas fumé les rideaux. Toujours pas.
L’Orange Bleue existe, farpaitement Madame.
Paul Eluard disait d’ailleurs que « la Terre est bleue comme une orange ». Alors sérieux, si Paul Eluard le dit, c’est que ça existe, les oranges bleues.
Et à vrai dire, arrêtez de m’emmerder avec les oranges bleues, la vôtre n’ayant rien à voir avec une orange. Ni bleue ni orange.
Votre orange bleue à vous, c’est ça :
orange bleue
Alors rien à voir avec la santé. Enfin si. Mais non. Votre santé, en vrai, c’est pas pour elle que vous le faites.
Oui, c’est vrai, c’est mal. Ça devrait être votre motivation principale.
Mais la vérité, c’est que d’avoir un coach santé, vous vous en fichez comme de votre première chaussette. Ce qui vous intéresse, c’est d’avoir un coach sportif.

Car oui, vous vous êtes remise au sport.
10 minutes de vélo (eh oh ! Ça va, hein ! C’était en attendant le début du cours de step ! Vous auriez pu rester assise, en attendant !), puis donc 45 minutes de step.

Bon, vous espériez vaguement avoir l’air classe, comme les nanas à la télé, dans les séries. En fait, vous aviez l’air d’une grosse dinde dans votre T-shirt publicitaire (oui, mais pub pour la boîte de votre papa, vous ne pouviez porter autre chose !) et votre pantalon en jersey horrible.
Vous espériez avoir l’air classe en faisant des mouvements gracieux et fluides. En fait, vous deviez vous rappeler de la choré, et réaliser ladite choré en même temps. Tout en ayant l’air digne. Un peu trop pour une seule et même femme. Bref, la dinde qui sommeillait en vous s’est clairement, très clairement réveillée.
Enfin, vous espériez faire comme dans les séries télé (oui, encore), rencontrer des tas de copines, pendant la séance de step, et aller boire une canette de coca light au distributeur à la fin du cours pour faire plus ample connaissance en gloussant comme des fofolles tout en papotant chiffons.
En vrai, vous étiez concentrée sur votre choré de dinde, et avez zappé vos potentielles copines, et même si vous aviez réussi à lier connaissance, la salle étant encore à moitié en travaux, les distributeurs n’étaient pas encore en état de fonctionnement.

Et bien sûr, vous espériez vous tailler un corps de déesse, mais à la fin de la séance, vous n’aviez visiblement pas perdu un gramme. Rien. Walou.

Vous vous consolez donc en vous disant que le sport, c’est bon pour la santé.

Même si vous en avez rien à cirer. Mais rien. Walou.
Que d’chi.

Publicités

3 réflexions sur “Et un et deux et trois !!!

  1. Quelle motivation… J’aimerai en avoir autant, mais je cherche d’abord une copine de « remue-gras »… J’ai essayé aussi WW, j’ai quand même tenu deux semaines!! Wooo… Mais après je me suis vite rendue compte que question organisation, je n’arriverai pas à prendre du temps pour me faire des petits plats équilibrés et à continuer de préparer les repas de petit bout d’amour. Du coup j’ai choisis de me sacrifier pour ma progéniture. Oui, je sais, je suis comme ça.
    Bon courage en tous cas, on croit en toi!

    • Pour l’instant, ma motivation tient à 1h de sport hier soir. On verra avec le temps… J’ai plutôt intérêt à me faire des copines si je veux continuer à y aller, flemmarde que je suis !!
      Personnellement, je trouve que ton sacrifice est très courageux. Je me dis qu’en désespoir de cause (accompagné d’une flemmardite aiguë), je ferai comme toi. On n’est jamais assez généreux avec ses enfants !! lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s