Mavoisine

Mavoisine, c’est votre voisine. Logique.
Mais avant d’être votre voisine c’était une maman que vous croisiez tous les matins. Bonjour, aurevoir, l’affaire était pliée pour la journée. Une petite dame souriante et discrète. Mais bon, vous deviez aller au boulot, vous n’aviez pas le temps de vous attarder sur sa discrétion.
Et puis un soir, en rentrant de l’école, la petite dame est devenue Mavoisine.
Vous sortiez de votre voiture devant chez vous, et là, vous êtes tombée nez à nez avec elle (vous ne vous êtes pas fait mal, merci).
Petit bonjour discret de sa part, et en bonne grosse lourdingue que vous êtes, vous lui avez sauté dessus.
« Aaaaahhhhhhhh !! Mais je vous croise tous les matins à l’écooooole !!! Nos enfants sont dans la même claaaasse ! »
Et elle de s’excuser : « Désolée, je ne suis pas très physionomiste, mais oui, je me disais bien que je vous avais déjà vue quelque part ! »
Et ce, avec un charmant petit accent étranger.
A grands renforts de « Ach so » à chaque début de phrase, vous avez vite identifié l’accent allemand.
La classe. Dans votre tête, vous vous imaginez déjà de grandes conversations dans la langue de Goethe.
Qu’elle le sache, Mavoisine, vous parlez allemand. Enfin vous parliez allemand. Votre apprentissage est bien loin. Oui, Madame F., oui. Si vous me lisez, sachez que les déclinaisons allemandes, les aus bei mit nach seit von zu, les verbes à la fin des propositions, c’est un peu comme le goût du sein de votre mère : cela vous fut totalement bénéfique, vous avez adoré, mais vous n’en avez pas beaucoup de souvenir. A peine sauriez vous aujourd’hui aller chercher votre baguette de pain dans une boulangerie allemande.
Ah, la rédaction vous informe qu’on ne vend pas de baguette de pain en Allemagne.
Ça tombe bien, me direz vous.
Commander une Kartoffelsalat et ein Bier dans une brasserie devrait être à votre portée.
Ceci dit, si vous commandez une Kartoffelsalat et ein Bier à votre voisine, elle risque de vous regarder de traviol.
Allez, c’en est assez de tous ces clichés.
Vous avez donc sauté sur Mavoisine, toute contente de vous faire une nouvelle copine.
Ouais, vous pouvez être un vrai boulet, quand vous le voulez…
Bref, vous vous accrochez à sa jambe, donc, alors qu’elle tente de vous échapper.
Nan, en vrai, toute gentille qu’elle est, elle engage la conversation avec vous.
Plus voisine que ça, tu meures : elle habite trois maison plus loin sur le même trottoir. Les enfants se poursuivent déjà, et vous, vous faites plus ample connaissance.
[note à vos lecteurs : Mari d’Amour est en train de démonter le lave-vaisselle et de marmonner tout seul, donc d’un coup, vous prenez peur. Espérons qu’une catastrophe n’interrompra pas la rédaction de ce post…]

Voilà. Cette conversation vous a fait passer d’un coup de « Simple Maman » (ou Maman Simplette, comme vous préférez) à « Maman d’élève dans la même classe que [NOM_DE_L_ELEVE] »
Un statut que vous ne n’osiez espérer. Après 2 ans de crèche, à peine avez vous réussi à décrocher un bonjour et un demi sourire de la part des parents venus chercher leur progéniture, et là…
Effet magique de l’école, les mamans se parlent enfin !
Très vite, la conversation tourne autour des conduites matinales. Pour elle comme pour vous, c’est la plaie de sortir dans le froid à 08H10 afin d’être à l’heure à l’école.
Du coup, top là, ce sera une semaine chacune.
Franchement, Mavoisine, elle assure ! Elle a des idées au top.
Mais là, elle vous sort un truc qui vous scotche.
Toute contente de ce nouvel arrangement de bon voisinage, alors que de votre côté, vous vous imaginez de sympathiques soirée bière et choucroute entre voisins devenus amis (rhôôôô, c’est bon, si on peut même plus placer un petit cliché !! Allez, pour la peine, ce sera une soirée vin/saucisson), elle vous dit :
« Je suis très contente de ce nouvel arrangement, c’est plus écologique ! ».
Ah oui. C’est sûr. Vous en restez comme deux ronds de flan.
Bah ouais, c’est évident. L’écologie.
Ça n’avait même pas traversé votre petite cervelle de moineau débile. Et vous osez faire la morale à l’ami Ricorée avec ses dosettes individuelles… Pas crédible pour deux sous.
Heureusement que Mavoisine est là pour élever le niveau, gros boulet que vous êtes.
Et depuis, Lapinette qui était déjà ravie d’aller à l’école, ne rêve que de faire le trajet avec MiniVoisin.
La magie de l’école a opéré… vous voici avec votre première copine Maman d’école.
Un grand jour, puisqu’aujourd’hui, elle vous a ajoutée sur Facebook.
L’officialisation d’une relation de bon voisinage interculturel entre mamans.
Vive l’amitié Franco-Allemande, comme dirait l’autre !

Publicités

6 réflexions sur “Mavoisine

  1. Quel régal…. j’instaure le « p’tit déj avec Alice » autant de fois que possible au réveil, pour une journée qui commence avec le sourire…. ! c’est comme l’ami Ricoré ( ouais, là par contre, ça coince…. je t’assure, il n’y a pas de « e » !) (voir commentaire sur post concerné ;))) …. je suis sûre que c’est bon pour la santé ;))))) !!!

    • « Autant de fois que possible », je le traduis par : bah alors, grosse feignasse, on publie pas tous les jours ?!!! C’est quoi ce travail ??
      Non, je plaisante !! Il est vrai que je dois être plus régulière, ne serait-ce que pour animer votre petit dej… 😉

  2. Tu sais quoi… ? tu m’épates…!!! Moi je suis réellement admirative de ce que les autres peuvent faire et que je ne sais pas faire….des idées, j’en ai tjs des tas, ça fourmille, mais c’est la mise à plat qui pose souci… et pour tout !! par exple, la sem dernière, je suis montée à Valenciennes avec une copine pour finir d’installer ma Méga Lapinette à moi ( oui, celle qui chausse du 43, qui mesure 1,80, et qui a les cheveux rouges et des piercings… !!… je t’assure, profites, profites… 😉 !!) et je lui avais acheté une table avec des cotés qui se rabattent, tu vois, pour son logement étudiant… un pur casse tête de marque nordique, ce p*** de plan de montage… donc, je rameute mes troupes (en tant que Maman Toute Seule, mais qui veut déchirer, il FAUT des troupes …!!!), et là, ben ma copine attrape le plan , s’installe par terre au milieu des tubes, de la visserie, des planches, et de tout ce caphanaum qui me criait que décidement, ça ne serait jamais mon truc de bricoler (ni cuisiner, ni clouer, ni… bref, c’est un autre chapitre au livre de mes nombreux fails…) et v’la ti pas qu’en moins d’une heure, le petit miracle s’est produit….!!
    1: Méga Lapine ne mange plus sur son bureau, mais sur une vraie (belle) table !
    2: Ma copine est désormais auréolée d’une tte nouvelle gloire qui me la rend encore plus chère : elle SAIT bricoler …. !!!! 🙂

  3. Moi j’ai mis un an à avoir une copine-maman, alors tu vois, tu es rapide en fait! C’est vrai tu n’écris pas assez souvent Alice (dit la fille qui a 17 brouillons en cours, 50 idées notées sur son cahier et aucun article publié depuis… ouh…) 🙂

  4. Remarquez les filles notre propension à ne garder que le négatif dans ce genre de commentaire… 😉 Je dis que j’admire votre capacité à publier REGULIEREMENT des billets qui (je le dis sans fausse honte) me font et sourire et vous envier, je suis épatée de voir qu’on peut changer un pneu en 1h30 top chrono, et essayer de tout mettre en oeuvre pour réaliser ses rêves ( tant en envisageant de déménager qu’en essayant de donner une « énieme » direction à sa vie pro) ( ça aussi, ça me plait !!) et vous ne retenez que qqpart, ça sous entend que j’aimerais un post QUOTIDIEN …. !!!! M’enfin…. !!!! On est pas des Super- Jamies, non plus ;)))))) !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s