Visite incognito de Josette au Pays des Couches

Poster - Josette_02

Hier, pour ceux qui sont inscrits sur votre page FB (vous insistez fort sur le fait que si ce n’est pas le cas, il faut y remédier vite fait. Vous ne le répéterez pas deux fois), donc pour ceux là, vous avez livré une tranche de votre passionnante vie.

Vous expliquiez que grâce à la Mère Coupable votre ex-blopine et nouvelle copine (le principe d’une copine, c’est que tu l’as déjà vue en chaire et en os au moins une fois. Bon, c’est vrai, de son côté, elle vous a surtout vue en chaire, mais juré craché, il y a des os dessous. Enfin vous croyez…), bref, grâce à elle, vous apparaissez furtivement dans la Voix du Nord (pour celles et ceux qui ne seraient pas du Nord, c’est le canard local), et encore, pas l’édition de par chez vous, mais l’édition de par chez elle. Quart d’heure de gloire, me voilà !

Du coup, si vous achetez l’édition de par chez vous, vous n’avez pas l’article. Pas de bol.

Ceci était sans compter sans vos clients.
Car dans la vraie vie – et vous allez certainement en étonner certains – vous ne passez pas votre temps à raconter des conneries. Enfin pas que. Vous êtes consultante (et bien évidemment, vous ne résisterez pas, en fin d’article, à mettre une blagounette sur les consultants… Un brin de vérité quand même ! 😉 )

Et donc, vous avez des clients. Les pauvres.

Et justement hier, comme si c’était fait exprès, votre client, c’était la Voix du Nord. Enfin une boite qui s’occupe de leur site et fait donc partie du même groupe, on va pas chipoter dans la mayonnaise. Là bas, vous bossez avec Josette, une nana grave sympa. Nan, Josette c’est pas son vrai nom. Jte jure elle s’appelle pas Josette (Marie-Thérèse ne jurez pas).

Toute fière de votre gloire soudaine, et parce que quelque part vous estimez que c’est un peu grâce à elle, vous annoncez à Josette que vous êtes dans le journal (mais que vous ne pouvez pas avoir l’édition voulue parce que vous n’habitez pas dans le bon secteur. Josette, ultra sympa vous a choppé la bonne édition au pied du camion d’invendus. Grave sympa, je vous le disais.)

Du coup, voici pas que vous vous lancez dans une grande conversation avec la Josette sur votre thème favori : la parentalité et ses déboires : « Ah ma p’tite dame, si vous saviez ! ».

La Josette, elle, elle a pas d’enfant. Grosso merdo, vous devez être dans la même tranche d’âge.
Et elle, de vous avouer : franchement, y’a un thème qui n’est jamais abordé, dans les blogs parentaux, c’est le thème des nanas sans aucun désir de maternité (elle a du lire votre blog, ça lui a manifestement coupé l’envie), et qui se retrouvent en couple avec une personne qui a des enfants. Des nana qui sont mamans malgré elles.

L’angoisse.

Parce que sérieux, déjà, quand tu l’as choisi, c’est pas facile facile tous les jours. Hein ? Tu confirmes ?
Les nuits sans sommeil, les crises quand ils ne veulent pas obéir, les retards systématiques à les attendre enfiler manteaux et chaussures « tout seul comme un grand »… Bref, j’en passe…
Mais quand tu l’as pas choisi, COMMENT TU FAIS ??

La pauvre Josette… déjà que la société toute entière lui fout une pression d’enfer pour qu’une jeune et jolie jeune femme comme elle participe à la reproduction de l’espèce, mais si en plus, elle doit malgré elle, jouer un rôle de maman dont elle n’a, à la base, pas voulu… tendu, le string !

Et c’est vrai qu’on en parle jamais. Soit t’es maman, soit tu l’es pas.
Si t’es maman, c’est tendu parce que tu dois te taper l’éducation de tes gamins, et tu cafouilles un peu.
Si t’es pas maman, on t’emmerde jusqu’à la moelle pour que tu procrées, comme toute femme se doit de procréer.
Et si t’es pas maman mais que t’élèves les enfants de ton conjoint… tu cumules les deux…
Hardos.

Du coup, Josette, vous allez lui demander comment elle gère.
D’avance vous êtes admirative.
Et sympa comme elle est, elle a accepté de se prêter au jeu de l’interview.

Alors d’ici quelques temps, retrouvez Josette et ses déboires de pas maman, mais un peu quand même !

Et pour patienter, comme promis, une blagounette sur les consultants…

Un berger faisait paître son troupeau au fin fond d’une campagne quand, d’un nuage de poussière, surgit une rutilante Range Rover venant dans sa direction. Le chauffeur, un jeune homme dans un complet Armani, chaussures Gucci, verres fumés Ray Ban et cravate Hermes, se penche par la fenêtre et demande au berger :
« Si je peux vous dire exactement combien de moutons il y a dans votre troupeau, m’en donnerez-vous un ? »
Le berger regarde le jeune homme, puis son troupeau broutant paisiblement et répond simplement :
« Certainement »
L’homme gare sa voiture, ouvre son ordinateur portable, le branche à son téléphone cellulaire, navigue sur Internet vers la page de la NASA, communique avec un système de navigation par satellite, balaie la région ouvre une base de données et quelque trente fichiers Excel aux formules complexes. Finalement, il sort un rapport détaillé d’une dizaine de pages de son imprimante miniaturisée et s’adresse au berger en disant :
« Vous avez exactement 1.586 moutons dans votre troupeau. »
« C’est exact » dit le berger. « Et comme nous l’avions convenu, prenez-en un ».
Il regarde le jeune homme faire son choix et expédier sa prise à l’arrière de son véhicule, puis il ajoute :
« Si je devine avec précision ce que vous faites comme métier, me rendrez-vous mon mouton ? »
« Pourquoi pas ? » répondit l’autre.
« Vous êtes consultant » dit le berger.
« Vous avez parfaitement raison, comment avez-vous deviné ? »
« C’est facile. Vous débarquez ici alors que personne ne vous l’a demandé, vous voulez être payé pour avoir répondu à une question dont je connais la réponse et, manifestement, vous ne connaissez absolument rien à mon métier. Maintenant, rendez-moi mon chien. »

Publicités

4 réflexions sur “Visite incognito de Josette au Pays des Couches

  1. Alice, ce que j’aime bien chez toi, c’est qu’on a toujours envie de rencontrer les personnes que tu décrits dans tes billets, et d’aller plus loin avec eux… Tu humanises tes posts et donnes envie au lecteur d’avancer … Bonne journée 😉 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s