L’interview de Josette, maman malgré elle…

Voilà. Comme promis, je vous présente l’Interview de Josette. Souvenez-vous, je vous l’ai présentée ici.
Bon, pour ceux qui n’auraient pas suivi, Josette c’est cette fille hyper sympa que vous avez rencontrée dans le cadre du boulot, que même si vous osiez, vous lui demanderiez de devenir votre meilleure copine. Et entre deux séances de travail, vous avez un peu papoté. Vous, de vos enfants, et elle de la chorale, du basket et des chiens d’aveugles. Et des gens qui l’emmerdent parce qu’ils voudraient qu’elle fasse des enfants, et qu’elle n’en a pas envie. Ils sont chiants, les gens, hein ?
Et de papotage en papotage, elle a voulu témoigner. Merde à la fin ! Non, elle ne veut pas de gosse, et c’est son droit. Mais… la vie en a voulu autrement.
Josette est tombée in love d’un papa. Sa loose à elle. Elle nous en parle ici : Josette est devenue maman malgré elle. Alors déjà, quand c’est voulu, c’est pas facile tous les jours… mais quand c’est pas voulu…
Allez, à toi Josette, you are the vedette !
1/ Josette, merci de répondre à la première Interview du Pays des Couches. Pour commencer, pourriez vous vous présenter ? Nom, âge, passions dans la vie (autres que celles de lire mon blog, bien entendu !), plutôt Nesquick ou Banania, etc ?
Je m’appelle Josette, j’ai 41 ans, mais je ne fais pas mon âge !!!! Ma première passion est l’aide et l’écoute aux personnes (oui ça fait un peu mère Thérésa mais c’est vrai), j’ai fait de nombreuses actions de bénévolat (SDF, aide aux devoirs, cours de français pour des réfugiés, chiens guides d’aveugles). Mes autres passions sont ma famille,  le chant-choral et le basket-ball.
Je suis chargée de gestion administrative et RH au sein d’une PME.

Josette, je confirme, tu fais pas ton âge. Me voilà jalouse.
Et je suis admirative.
Tu es une star, tu es une star, tu es une star (et : pas de stylo, pas de carrière ! 😉
Désolée, quelques private jokes entre Josette et vous…

 2/ Vous êtes ce qu’on pourrait appeler une « maman malgré elle », pouvez vous nous expliquer pourquoi ?
 
Je n’ai jamais ressenti le besoin ou l’envie d’avoir des enfants depuis mon plus jeune âge.
 Il y a 7 ans, j’ai rencontré l’homme de ma vie, qui a 2 garçons, et j’ai foncé tête baissée dans la mêlée , et nous nous sommes installés à 4, sous le même toit !!! Personne ne m’avait informée des « bienfaits » de la famille recomposée, et moi même, n’avais aucune idée de cette nouvelle famille ! Sauf ma maman, qui m a laissée apercevoir en elle un air dubitatif (allez savoir pourquoi .?°°!!!!=)
Regarde moi bien en face, Josette : moi aussi je te fais apercevoir un air dubitatif.
Si, si, j’aime les enfants.
Si, si, j’en voulais.
Mais j’ai quand même un air dubitatif. Voui voui.
3/Il y a en général une forte pressions sociale sur les femmes qui ne veulent pas d’enfant. La ressentez-vous ? Comment la vivez-vous ? Qu’en pensez vous ?
Oui, cette pression ce regard ce jugement se font ressentir tous les jours, les femmes en général parlent beaucoup de leurs enfants, et je fais de mon mieux pour les écouter ou les conseiller. Beaucoup de personnes ont mal au cœur pour moi, ils pensent que je suis anormale, ou malheureuse. Les femmes n’osent pas me demander pourquoi je n’ai pas d’enfants (est ce un choix, est ce un problème de santé ?) ; cela crée toujours un petit malaise lors de présentations, c’est toujours délicat de poser la question, je les sent toujours gênés, quand je leur explique que c’est un choix de vie, elle sont presque rassurées, et la pression retombe,  et très vite elles me regardent avec des yeux de chiens abattus, « la pauvre, qu’est ce que elle doit s’ennuyer dans la vie sans enfants ? » Une jeune femme m’a déjà dit : « vous savez vous pouvez toujours en adopter, il n’est pas trop tard, » elle était tellement désolée pour moi; elle essayait de trouver une solution. D’autres copines me disent : bravo tu assumes ton choix !! ou d’autres m’avouent : « qu’est ce que tu as de la chance de ne pas avoir d’enfant ! » (je ne savais pas que c’était une obligation !!!!) Je pense que certaines femmes ne veulent pas d’enfants mais ont du mal à lutter contre cette idée, cette pression sociale, et finissent par avoir des enfants, elles sont dans le tourbillon de leur vie, et que penseraient leurs proches si elles décidaient de ne pas avoir d’enfant ???
Même notre Pape a critiqué les femmes sans enfant. Apparemment, c’est parce qu’on souhaite être tranquilles en vacances (un « sacré » raccourci). Des femmes m’ont déjà dit : tu auras des regrets à 50 ans !!! (je rétorque : comment pourrais je avoir des regrets pour quelque chose que je n’ai pas désiré ??) ou « tu vas finir tes jours seule » : je rétorque : »Avez vous déjà visité une maison de retraite le samedi ou le dimanche ? » Et on en reparlera !
Le mot le plus touchant est : vous n’avez pas fait d’enfants donc vous êtes égoïste (oula, le jugement trop hâtif !).Dans ce cas, je ressorts tous mes arguments de bénévolat !!! non je ne suis une personne égoïste !
Ces propos m’amusent et m’agacent aussi parfois. Je suis parfaitement épanouie, mon agenda est rempli, je me m’ennuie pas, je vous le promets !!!!
Josette, veux tu en parler ? De ton égoïsme, de ta vieillesse toute seule, de tes vacances seule et tranquille, du Pape, de tes problèmes de santé qui t’empêchent d’avoir des monstres enfants ? Tu veux adopter mes enfants ?? Tu sais, il n’est pas trop tard, hein !
Allez, laisse parler les commères, et vis ta vis comme tu l’entends.
You are a popstar (et no pen, no career) !!!!!!!!!
4/ C’est vous qui avez lancé l’idée de cette Interview : pourquoi est-ce que le sujet vous tient à coeur ?
Ce sujet me tient à cœur car nous vivons de plus en plus en famille recomposée, et j’aimerais qu’on parle plus de la souffrance des belles mères, beaux pères, beaux enfants et qu on nous aide à vivre ensemble, qu’on nous donne des clés, des pistes… Aujourd’hui, seule ma bien aimée psychologue a su me donner des outils pour bien appréhender cette vie à 4 qui est complètement déstabilisante.
T’as grave de la chance d’avoir une bien aimée-psychologue, ma Josette. Moi, j’ai viré la mienne parce qu’elle me faisait faire de la respiration abdominale pour me déstresser, et que franchement, la respiration abdominale, c’est naze.
Your psychologue is a popstar ( et no pen, no career !)
5/ Que pensez vous de l’expression « Belle-Mère » (nan, parce que je suis jalouse. Moi je suis juste une « Mère »… Pourquoi je suis pas « Belle », moi ??) ?
Cette expression me fait hérisser les poils, je suis la femme de leur père. (même ça ça parait complexe !!! hiihi)
N’empêche que t’es belle quand même (tu es une star !).
Pas de stylo, pas de carrière.
6/ Quel âge ont vos « beaux-enfants » ? (là aussi, je suis jalouse. Pourquoi mes enfants ne sont-ils pas beaux ??) A quel âge les avez vous connus ? Comment s’est passé la rencontre ?
Mes beaux enfants ont 12 et 14 ans, je les ai connus à 5 et 7 ans (oula ça passe vite!!) . La rencontre et les présentations se sont très bien passées. Ils sont très gentils avec moi.
Ils sont très gentils, parce que tu le vaux bien, Josette ! You’re a popstar ! No pen, no career !
7/ Avez vous une ou deux anecdotes croustillante à nous raconter sur votre vie de « Belle-Maman » ?
Oui, dans un magasin, une vendeuse nous a dit : Romain c’est tout son père, et le second Clément, c’est tout vous, les mêmes yeux !!!!
 Une anecdote, c’est plutôt rigolo, donc je n’en ai plus hihiihhi !
Tu nous aurais menti, Josette ?
En vrai, Clément, c’est toi sa mère ??
8/ Vous êtes plutôt « Belle-Maman-copine » ? « Belle-Maman-gâteau » ? « Belle-Maman-gâteuse » ? « Belle-Maman-Marâtre » (comme la mère de Cendrillon) ? Expliquez nous un peu comment ça se passe…
La première année j ‘étais copine, et du coup le papa n’était plus crédible (et moi non plus d’ailleurs), puis gâteuse, mais vous ne recevez pas la reconnaissance attendue,… puis marâtre, mais vous rentrez vite dans le conflictuel, donc il est difficile de faire sa place, sa juste place !
Josette, ta juste place est sur le trône parce que… you’re a popstar !! (and no pen, no career !)
9/ Et si c’était à refaire … ?
Je dirai Non !!! et je me dits que la famille recomposée ne devrait pas être autorisée (oui c’est fort, je sais)
Tu veux même pas venir faire un peu de tourisme au Pays des Couches ?? Allez, like ma page FB, ma Josette, et invite tes copines à liker ! Tu verras, on finit par s’y faire… Même si on l’a pas choisi ! Tu vas y arriver, car… you’re a popstar et… (quoi « ta gueule » ?? Qui c’est qui m’a dit « ta gueule » ?)
10/ Projetons nous un peu… Quelle « Belle-Grand-Mère » ferez vous ? (Jalouse encore je suis !) ?
Je ferais de mon mieux je pense !!!
Comme toujours ! Et en plus, tu le feras très bien, parce que… YOU’RE A ……………………… POOOOOPSTAAAAAAR !
11/ Y-a-t-il autre chose que vous aimeriez rajouter ?
« famille » et « recomposée » sont deux mots diamétralement opposés.
J’aime beaucoup Clément et Romain. Ça peut paraître contradictoire, non ? Et bien évidemment mes 2 nièces de 6 et 8 ans que je garde chaque mois de Juillet !!!!
Ah !!! Je la reconnais bien là, ma Josette ! Elle veut pas d’enfant, mais elle est adorable avec ceux des autres…
Nan, Josette, tu n’es pas égoïste, et oui, Josette, aujourd’hui, je te nomine « Miss Pays des Couches ». C’est tout à fait mérité, car tu sembles être une super belle-maman, même si c’est malgré toi !
Tu es une star, tu es une star, tu es une star !
Et n’oublie pas : pas de stylo, pas de carrière !
 
Merci beaucoup Josette, de cette Interview ! A très vite !!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s