DIY : fabriquer ses marrons glacés maison

Allez, tant que vous êtes en jambe, il faut en profiter. Vous êtes in the moove du DIY familial, c’est ça aussi être maman (et être fauchée). C’est faire des cadeaux maison qui sont meilleurs pour un coût tout à fait raisonnable.

A Noël, vous avez usé et abusé du concept.

Il faut dire que votre père et votre grand-père sont fans de marrons glacés. Et qu’au bas mot, une boîte marrons glacés coûte 40€/kg chez le moindre discounteur, pour une piètre qualité. Alors merde, vous avez décidé de vous lancer sur la fabrication, d’autant que ça n’avait pas l’air sorcier, cette histoire…

Voici donc le mode opératoire que vous avez suivi…

Alors attention, pour les mamans qui voudraient du DIY PUR et DUR. Les ayatolas du DIY. Celles qui vont jusqu’à faire pousser elle-même un marronnier dans leur jardin, vous allez être déçues. Car pour les faire, vous avez acheté des MARRONS SURGELES pour réaliser la recette.
En fait, à la base vous étiez pleine de bonne volonté. Vous aviez acheté des graines de marrons, tout ça, tout ça, les aviez plantées en pot, et quand vous vous êtes aperçue du temps qu’il faudrait pour faire pousser les marronniers, vous avez laissé tomber. Nan, en vrai vous avez acheté des vrais marrons A EPLUCHER au supermarché.
Mais voilà. Au moins 50% d’entre eux étaient pourris. Et vous avez niqué les 50% restants en voulant les éplucher vous même. Au final, ils ont fini en crème de marron, très bonne, soit dit en passant (DIY total, pour le coup).

Donc, trève de conversation sur l’origine du marron. Nous partirons de marrons surgelés, et pis c’est tout.

Les ingrédients et le matos, c’est quoi ?

– 1 kg de marrons (enfin chez Picard, les sachets font 900g. 900g, c’est bien aussi, on va pas chipoter, c’est pas de la cuisine de précision)
– 1 kg de sucre
– 1 L d’eau (toujours 1 kg de sucre pour 1 L d’eau : rapport poids/volume équivalent. Tu me suis ? Nan, parce que j’ai pas l’impression d’être claire…)
– Une ou deux cuillères de rhum (pas la boutanche, hein ! Alcoolique, va !)
– Une gousse de vanille (ou des graines déjà grattées que tu trouves au rayon pâtisserie, ou même 1 cuillère à soupe de vanille liquide. Comme disait mon voisin : « C’est comme ti veux, ti choiz ! »
– Une cocotte minute avec son panier

La recette, maintenant :

1/ Alors tout d’abord, tu cuis tes marrons. Mais pas trop de manière à ce qu’ils restent fermes, car après le confisage, tu risques de te retrouver avec de la charpie de marrons, toute bonne à mettre le tout dans ta crème de marrons. Alors tu regardes sur ton paquet de marrons surgelés le temps qu’il faut pour les cuire, et tu les cuits moitié moins de temps, ça devrait suffire. Ils vont recuire ensuite au cours des opérations de confisage, ne stresse pas pour tes dents délicates. Pour les cuire, est-il utile de préciser que tu dois laisser bouillir l’eau et foutre tes marrons dedans pendant le temps requis ? Nan, mais on sait jamais, hein !
Réserve tes marrons dans le panier de ta cocotte.

2/ Tu fais ton sirop. Tu fous ton kilo de sucre et ton litre d’eau dans ta cocotte (et pas un autre récipient, puisque tu vas utiliser le panier pour faire cuire tes marrons dedans), et tu fais cuire. Une fois que c’est bien transparent, tu ajoutes ta vanille (soit les grains que tu as grattés de ta gousse, soit les grains que tu as acheté en grains, soit ta cuillère de vanille liquide, « c’est comme ti veux, ti choiz »). Lorsque ça bout, tu mets le panier de ta cocotte dans lequel se trouvent tes marrons pendant 3 minutes dedans, et au bout de 3 minutes, tu coupes, et tu laisses confiser tes marrons dedans pendant 24H.
Ce fut le premier jour, et Dieu vit que ce premier jour était bon (blagounette pour celles qui sont allées au cathé étant petites. Pour les autres, laissez tomber, j’ai un humour pourri, vraiment. Pour celles qui seraient tentées de prendre ça pour un blasphème, c’est juste de l’humour, hein ! Pas de bombe chez moi !).

3/ Après 24h, tu égouttes tes marrons en sortant le panier de ta cocotte (tu te débrouilles pour pas en foutre partout, parce que le sirop ça colle grave). Tu remets le sirop à bouillir (faut humer le délicat fumet, ça sent grave bon. Vraiment !). Quand ça bout, même opération, tu mets tes marrons dedans pendant 1 à 2 ou 3 minutes (c’est comme ti veux ti choiz), et tu coupes le feu. Et après tu laisses re-confiser pendant 24H.
Ce fut le deuxième jour, et Dieu vit que ce deuxième jour était bon (dehors les terroristes, j’ai dit !).

4/ Après 24H, tu recommences la même opération.
Ce fut le troisième jour, Dieu est toujours content..

5/ Attention, le 4ème jour, avant de recommencer l’opération, tu rajoutes un peu de rhum dans ton sirop. Ça chmouffe trop trop bon, t’imagine même pas ! Quand tu rajoutes le rhum, t’as envie d’aller enfiler ton bikini sur le champ et de plonger dans le sirop direct. Mais tu te retiens, tu fais bouillir, et tu recommences la même opération.

6/ Après 24H, c’est bon, tu as fini. Le 5ème jour fut, et ce cinquième jour, c’est repos et dégustation de marrons. Enfin pas tout à fait, puisqu’après l’égouttage, faut les laisser reposer un peu pour qu’ils « croûtent ». Tu verras, après une nuit de repos, une fine pellicule de sucre s’est formée sur tes marrons, c’est trop delicious. Reste plus qu’à les emballer joliment et à les offrir. Attention , pour l’emballage, c’est mieux de les emballer dans des emballages individuels, si tu en trouves sur le net ou chez Métro, on sait jamais.

Donc voilà, chez vous, la déesse du marron glacé, ce que ça a donné…

IMG_20141222_002901 Marrons glacés emballés

Et maintenant, merci de bien vouloir me laisser m’en mettre plein la panse, les hanches et les fesses. Une fois que les marrons glacés sont enfin cuisinés, c’est chacune pour sa peau !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s