Aujourd’hui, c’est ta fête

joyeux anniversaire

Mari d’Amour, c’est pas juste. Aujourd’hui, tu partages ton jour avec celui de milliers de mamans. Mais pas ici. Ici, aujourd’hui, maintenant, tu es la star de la famille. C’est le premier jour de ta trente cinquième année.
Le premier jour du reste de ta vie.
Après l’année que tu viens de passer, tu as le droit de mettre un grand coup de chiffon.
Derrière toi, tes oreilles qui déconnent.
Derrière toi, tes opérations douloureuses.
Derrière toi, le temps des doutes.
Derrière toi, les bâtons dans les roues.
Tu as serré les dents, tu as gardé le sourire.
Tu as préservé la famille.
L’année passée n’a pas toujours été simple, mais aujourd’hui, une autre démarre, pleine de belles promesses.
Cette année, mon Amour, ce sera la tienne, car tu le mérites.
Petit à petit, on repeint en blanc les murs grisonnants, et on fait les cartons qui vont nous emmener vers un ailleurs tout beau, tout neuf.
On s’est serré les coudes, et on a passé le cap. Pas de bol, l’année de tes 33 ans. Mais 33 ans, ma foi… j’en ai connu un autre, pour qui ça n’a pas été simple.
Tu as 34 ans aujourd’hui, ma poule. Tes filles et ta femme te regardent avec les yeux de l’amour, de la tendresse et de la confiance.
Je la sens, cette année, ma poule, je la sens.
Je sens cette oreille magique qui va repousser pour que tu entendes l’écho de la chance qui hurle au loin.
Je sens le vent qui tourne et amène à mes narines les effluves fraîches et vitaminées d’un nouveau chemin, bordé de fleurs, de lacs, et de marchands de bières fraîches.
Murphy te lâche doucement, mon Amour. Il ne nous manquera pas, cette vieille crapule.
Tes 34 ans aurons sa peau.
Je la sens bien cette année, ma poule.
Elle démarre par un repas entre amis. Avec des enfants ravis de se retrouver, et de souffler tes bougies, presque jaloux de n’en avoir pas autant sur leurs propres gâteaux. Patience, les enfant, patience… Avoir trois ans, c’est grave cool, profitez-en…
Elle démarre avec quelques cadeaux pour te prouver qu’on t’aime. Te dire que tu es le meilleur papa et mari du monde.
Elle démarre avec beaucoup d’amour pour toi, et beaucoup de confiance.
L’été arrive, le ciel est bleu. Il le restera pour toi.
Tu démarres ta trente-cinquième année, ma poule.
C’est ton année.
Je le sais, je le sens.
Ça ne sent plus ni la sueur, ni le formol des hôpitaux.
Ça sent une odeur que je reconnaîtrais entre mille… celle de l’herbe fraîchement coupée sur une bonne terre bien fertile…
et crois moi, après un diplôme d’ingé en agriculture, et des heures à regarder toutes les saisons de « l’amour est dans le pré », je suis une experte, maintenant. Je peux te dire que cette odeur de bonne terre est prometteuse…
C’est l’année du semis… tu récolteras de beaux fruits l’an prochain.
Ma poule, je te parie le cul d’une vache que ton année, elle sera grave bonne.
Bon anniversaire, Mon Amour !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s