Première année d’école, le bilan

Voilà une année scolaire que Lapinette a commencé l’école (bon, cette phrase suscite, dans votre tête, de multiples réflexions : une année scolaire, lorsque l’on parle d’école, est-ce pléonamismique ?)(tu saisis, non, le sens du mot « pléonamismique » ?)(je le savais)(oui, vous avez inventé ce mot, tu n’es pas fou)
(Et puisqu’on y est, deuxième phrase pléonamismique : des réflexions dans la tête. Nan, parce que dans les pieds, hein…)
Bon, avec tout ça, vous ne savez plus où vous en étiez.
Une année, donc. Scolaire.
Et depuis Vendredi, l’heure du bilan a sonné (mais désolée, le WE, c’est le WE. Les bilans, c’est pour la semaine).

Quelques chiffres, donc (histoire de mettre en avant mon côté cartésien)(oui, Sandrine, tu as bien lu)(je déconne même presque pas). Le bilan comptable de l’année scolaire :

– Nombre de larmes versées par Lapinette le jour de sa rentrée : 0 (ingrate de fille)
– Nombre de cacas débordants ingérables pondus par sa soeur le jour de la rentrée : 1 (mais un gros, vaut pour 10, vous étiez en mauvaise posture, et au sillage très odorant).
– Nombre de déprimes liée à la rentrée (inquiétude de parents de laisser votre fille dans cette classe de monstres hurlants, aux mains des maîtresses débordées par la situation dantesque. Et elle, calme et tranquille. Avez vous seulement une enfant normale ? Est-ce NORMAL de ne pas hurler le jour de la rentrée ? Définitivement : non –> inquiétude, quoi) : 1
– Nombre de bon resto avec mari d’Amour pour se remonter le moral le midi même : 1 (et un bon de chez bon)(on trouve les occasion qu’on peut)
– Nombre de culottes mouillées suite à une fuite de vessie mal maîtrisée : 5 ou 6 (quand même)(3 ans, et toujours pas propre quand elle dort)(Pffffff……………..)
– Nombre de bobos soignés par Carole, Véronique ou Emilie (vous ne savez pas qui est assignée, exactement, au soignage de bobos)(vous ne savez pas grand chose de la journée de Lapinette, d’ailleurs, en fait…) : plein. Mais PLEIN !!!! Et les bleus, n’en parlons pas. Votre fille s’entraîne pour les championnats du monde de cascades.
– Nombre de fois où vous avez demandé : tu as mangé quoi, à la cantine ?  : Tous les jours.
– Nombre de fois où Lapinette vous a répondu : ze sais pas ! : Tous les jours (sauf les jours de pizza)
– Nombre de fois où vous avez demandé : tu as fait quoi, aujourd’hui ? : Tous les jours.
– Nombre de fois où Lapinette vous a répondu : za sais pas !  : Tous les jours (sauf le jour où le Père Noël est passé dans la classe)
– Nombre de copines mamans trouvées à l’école : 1 (Coucou MaVoisine !)
– Nombre de mamans à qui vous tailliez le bout de gras tous les matins (parce que le gras, ça vous connaît) : au moins une dizaine
– Du coup, nombre de clients à qui vous avez dit que non, il vous était impossible d’arriver avant 09h30 : tous (et en vrai, après, il fallait conduire Mini-Lapine à la crèche)(non, je ne cherche pas d’excuse)
– Nombre de soirées que vous pensiez passer tranquille, parce que Lapinette serait crevée de sa journée d’école : toutes
– En vrai : aucune (chienne de vie)
– Nombre de plats surgelés que vous avez foutu au micro-ondes parce que l’énergie de Lapinette avait eu raison de la vôtre, même après sa putain de journée d’école : plein (plus assez d’énergie pour compter, désolée)
– Nombre d’émissions débiles que vous avez regardées afin de vous détendre, parce que franchement, Lapinette était encore bien trop en forme après une journée d’école. Bordel. Mais comment est-ce possible ? Bordel. De merde. Bref, nombre d’émissions débiles : tout ce que vous pouviez. En intraveineuse (d’ailleurs vous êtes devant l’amour est dans le pré. Oui, je sais, il n’y avait pas d’école, mais Lapinette était super en forme aussi ce soir.)
– Nombre de regards admiratifs lancés à la maîtresse le matin, en accompagnant Lapinette : certainement pas assez, et pourtant… qu’est-ce que vous l’admireeeeeeezzzzzz !!!!! Se coltiner une trentaine de monstres comme la vôtre !! (si, vous aimez votre fille, mais en photo, elle est nettement moins fatigante. Je vous jure.)
– Nombre de fois où vous avez perdu son cahier de classe : trop, bien trop. Idem pour les multiples courriers émanant de la maîtresse.
– Nombre d’excuses que vous avez du inventer pour justifier de la perte du cahier : autant (voire plus, pour en garder en réserve, au cas où…)(la dernière en date : j’ai perdu le cahier dans le déménagement. En vrai : c’était la maîtresse qui l’avait –> l’air con)(le ridicule ne tue pas)
– Nombre de lettres apprises par Lapinette au cours de cette année : environ une quinzaine.
– Nombre de confusions : un certain nombre… Genre le H de Kenta, le K de Nathan ou le N de Hermione. H, K, N, y’a encore du boulot…Quand au E… Il gagnerait à être allégé en barres… Mais bon. Vous êtes ultra fière quand même. Votre fille est un génie qui s’ignore.
– Nombre de chevilles enflées d’avoir pondu un tel génie, une telle merveille : deux (vous n’en n’avez que deux des chevilles, c’est ballot), mais plein de fois ! A chaque retour du cahier, le jour de la fête de l’école, le jour où elle vous a récité son premier poème (et tous les autres, d’ailleurs), le jour où elle a été invitée à son premier anniversaire… Toute occasion est bonne pour admirer la merveille que vous avez pondue. Oui, c’est horripilant. Je sais. Vous êtes ce genre de mère qui trouve que vos enfants sont parfaits (enfin surtout en photo. En vrai, vous le concédez, vos filles peuvent être un brin pénible. Mais vous seule le savez !)
– Nombre d’années, encore, où vous allez réitérer l’opération « rentrée scolaire » : au moins une vingtaine… Au moins… Et si réellement vous avez pondu un génie (si ça se trouve, en fait), eh bien ce sera peut être plus (prolongation des études obligent). Ou moins, à la réflexion (elle sautera plein de classes, ce qui vous fera gagner du temps et économisera vos cheveux blancs).

Bref, vous n’êtes pas sortie de l’auberge………….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s