Je suis en retard, en retard , en retard (en retard, +1)

lapin en retard alice au pays des merveille

C’est bien connu, vous êtes quelqu’un de ponctuel. Très.
Nan, toi, au fond de la salle, ne t’étouffe pas, c’était une blague. Ouais, je sais, parfois j’en ai des bonnes.

Ouais, nan, en vrai, vous êtes la nana que même que vous arrivez à être en retard à vos propres événements. Genre vous invitez des gens chez vous à dîner, vos invités sont plus ponctuels que vous même. Ils arrivent (à l’heure)(que vous aviez vous même prévue)(large), alors que le bain n’est pas donné, le repas pas prêt, et la table pas mise (je ne sais même pas qui peut envisager la question de la table à ce stade. Ridicule.)
Mari d’Amour, ça le rend fou (non, pas d’amour, ni de désir. Dommage, il passerait sa vie fou d’amour ou de désir pour vous, sinon…).

Vous êtes la nana qui a réussi à dresser :
– ses amis (fastoche)
– ses employeurs (plus ardu)
– ses clients (carrément de la haute voltige)
Chaque personne ayant une certaine pratique de vous même a réussi à intégrer ce quart d’heure de retard quasi systématique que vous avez à chacun de vos rendez-vous. Tout le monde traduit automatiquement un « j’arrive à 14h » en « j’arrive à 14h15 ».

Le temps de latitude est d’ailleurs une jauge assez fiable du degré d’importance que peut avoir le rendez-vous à vos yeux :
– Vous arrivez avec une demi-heure d’avance (ce qui tient du miracle absolu, autant le dire) : c’est d’une importance vitale. Genre un entretien d’embauche pour le poste de votre vie.
– Vous arrivez avec un quart d’heure d’avance (ce qui tient aussi du miracle, soyons honnête) : c’est d’une importance capitale. Genre une épreuve d’exam. Le jour du bac, par exemple. Bah quoi, un quart d’heure ça suffit pour réviser, non ?
– Vous arrivez à l’heure (ce qui tient encore du miracle, si, si) : c’est d’une extrême importance. Genre pour un client que vous aimez bien (toi, client, si tu me lis et que j’arrive globalement à l’heure chez toi, il y a des chances pour que je t’aime bien) ou que vous craignez (toi, client, si tu me lis et que j’arrive globalement à l’heure chez toi, il y aussi des chances pour que tu me fasses peur, en fait) ou un client un peu pointilleux (toi, client, si tu me lis et que j’arrive globalement à l’heure chez toi, il est encore possible que tu sois un peu chiant tatillon sur les bords, et que j’arrive chez toi à l’heure pour avoir la paix).
– Vous arrivez avec un quart d’heure de retard : c’est la norme. Vingt heures, c’est vingt heures quinze. C’est comme ça. C’est votre ponctualité à vous.
– Vous arrivez avec une demi-heure de retard (donc un quart d’heure dans votre espace temps personnel) : ce n’est pas que c’est un rendez-vous sans importance, mais on peut raisonnablement traduire ce quart d’heure cette demi-heure comme un certain je m’en foutisme détachement de votre part. Léger. Ou exceptionnellement c’est que les dieux se sont ligués contre vous afin de vous empêcher d’être à l’heure (enfin avec un quart d’heure de décalage, selon l’espace temps du commun des mortels). Et les dieux passent leur temps à vous emmerder (à moins que ce ne soit ce sale con de Murphy).
– Vous arrivez avec une heure de retard (soit 3/4 d’heure, cf la théorie de l’espace temps) : c’est que le rendez-vous vous fait carrément chier. Mais grave. Alors tout retard vous permettant d’écourter ce moment de souffrance est bon à prendre. C’est lâche, je sais…

Mais il se trouve (en vrai, je te jure) que bon nombre de vos retards ne semblent pas être de votre fait (oui, ne semblent pas : vous n’êtes pas sûre).
Murphy vous colle à la peau comme un bonbon Haribo au fond d’un cartable d’écolier en plein été.
Oui, le jour de vos 25 ans, alors que vous aviez organisé une petite fête chez vous avec vos amis, votre ligne de train était bloquée parce qu’un camion plein de bonbonnes de gaz étaient entré en collision avec le train précédant le vôtre. Votre meilleure amie a été obligée de venir vous chercher, et vos invités n’ont même pas pu goûter au gâteau.
Oui, vous ne trouvez JAMAIS de place de parking. JAMAIS. JA-MAIS. Truc de ouf. Du coup, vous arrivez régulièrement en retard, si l’opération « se garer » est au programme.
Oui, vous êtes un aimant à embouteillages sur la route.
Et un aimant à boulets dans votre vie, surtout si vous êtes pressée. C’est THE moment où THE boulet aura un besoin soudain de vous parler.
Oui, vous êtes cette nana qui arrive au boulot à midi parce que vous êtes coincée chez vous à cause d’une alerte à la bombe. Véridique.
Oui, vous êtes cette nana dont l’ordi plante deux jours avant de rendre votre mémoire, et que comme les profs d’université ont un humour proche de zéro, tenter de leur faire croire que Roswell vous a volé votre mémoire ne les ferait rire qu’une demi seconde, et que le peu d’humour qui leur reste est douteux : il seraient prêt à vous mettre 0 pour mémoire non rendu (cte blague)……… Eh bien vous vous magnez le cul de re-pondre un mémoire de 163 pages en 36H non stop (non, pas dodo. L’ami Guronzan est parfois plus efficace que l’ami Ricorée) afin de rendre le mémoire à la date dite à l’heure dite (la ponctualité vous coûte, VRAIMENT).
Oui, vous êtes cette nana qui demande 15 jours de rab au notaire pour la vente de votre maison car tout se ligue contre vous pour que vous ne retrouviez jamais de nouveau chez vous. Et finalement, ce sont les acheteur qui sont encore plus à la bourre que vous (apparemment, ça existe, il faut absolument que vous alliez leur demander un autographe).

Mais sur cette terre, il existe une star. Une vraie.
Elle s’appelle Véronique.
C’est une nana d’un âge moyen, avec une profession assez commune.
D’une taille moyenne, d’une corpulence moyenne.
D’une grande gentillesse et d’une grande douceur.
Elle ne vous fait pas peur, non.
Mais c’est une star.
Elle a RÉUSSI A VOUS MATER.
Si, je te jure.

Non, elle ne vous a pas planté une fourchette dans chaque oeil en vous intimant l’ordre d’être à l’heure.
Non, elle ne vous a pas hurlé dessus jusque mort s’ensuive pour que vous arriviez à temps.
Non, elle ne vous pas écartelée entre quatre chevaux afin de vous rendre ponctuelle.

Elle a juste envoyé un mot à tous les parents, mot qui stipulait :
« les grilles sont ouvertes entre 08h20 et 08h30 les lundi, mardi, jeudi et vendredi, et entre 08h35 et 08h45 le mercredi ».

Et vous avez flippé grave.

Véronique, c’était la maîtresse.
L’autorité absolue.
Vous avez fouetté sa race qu’elle n’accueille Lapinette chaque matin en lui disant « tiens, encore en retard ! Pour la peine, corvée de chiottes ! »
Vous étiez consciente de mettre l’avenir de votre fille en jeu.

Alors les lundi, mardi, jeudi et vendredi, et aussi le mercredi, vous avez arrêté vos conneries. Définitivement.

Mais voilà. C’est les vacances. Alors ce qui devait arriver arriva.
Ce matin, vous avez été une première fois réveiller Lapinette. Puis une deuxième. Puis une troisième. Puis une quatrième. Elle a à peine bougé un cil.
Vous aviez auparavant tiré sa petite soeur du lit et l’avez déposée sur le canapé, et le temps que vous alliez faire chauffer son bib, elle s’était rendormie.
Vous, vous étiez prête. Levée, douchée, habillée.
Mais votre famille toute entière avait décidé de vous mettre en retard.
Et vous avez été en retard.

Véronique, au secours !

Et juste parce que ça, c’est trop vous, eh bien c’est cadeau ! Enjoy ! (By Valentine Féau qui me fait mourir de rire ! Abonnez vous à sa chaîne pour une partie de poilade en l’air !)

Publicités

4 réflexions sur “Je suis en retard, en retard , en retard (en retard, +1)

  1. Alice il y a une étude qui tend à prouver que (véridique)
    Les gens en retard le sont parce qu ils sont débordants d optimisme
    Les gens bordéliques le sont parce qu ils transpirent l’optimisme !
    Je te jure !
    Faut que je te la retrouve cette étude !
    En la lisant … Devine à qui j ai pensé ! 😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s