Millions of dollars (bon, ok… euros !)

Voilà. Cela faisait longtemps que vous l’attendiez, ce moment. Bientôt 4 ans. Et vous en avez remis une couche (c’est le cas de le dire), il y a deux ans.

Quatre ans, donc, que votre caddy, en plus des packs de lait et d’eau, déborde de packs de couches, de tailles diverses et variées, en fonction de l’âge des pisseuses. Ça faisait un bout de temps qu’on s’était enfin arrêté à la taille 6 pour les deux.

Lapinette, du haut de ses 3 ans et demi (presque 4), s’accrochait encore à sa couche la nuit, la mouillant avec générosité à chaque fois, comme pour vous justifier l’achat de cet accessoire onéreux.

Mini-Lapine, elle, était plus en avance. Le pipi et le caca, ça a toujours été son truc. Propre le jour à 18 mois, sa capacité nocturne était impressionnante, et voilà au moins 3 semaines que les accidents la nuit étaient rares. Vous lui laissiez néanmoins la couche aux fesses, peu enthousiaste à l’idée de vous lever la nuit pour changer tous les draps au cas où.

Mais voilà. Le budget couches restait impressionnant. Un paquet de 48 couches en moyenne tous les quinze jours, ça fait grosso merdo 30 euros par mois (non, vous ne preniez pas des Pampers, mauvaise mère !), pour un total, donc, de 360 euros sur l’année (oui, les maths et vous, une grande histoire d’amour).

360 euros par an pour les fesses de vos filles. 360 euros par mois qui partent à la poubelle, de toute façon ! Merde. (c’est le cas de le dire)

Sachant qu’au fur et à mesure des années, ce coût n’a cessé de baisser, pour arriver là à son niveau le plus bas, il faut bien se rendre compte de tout l’argent qui est parti en pipi dans cette maison. Des millions de dollars au bas mot !!!!

Eh bien ce temps est révolu, qu’on se le dise ! Il est RE-VO-LU.

Samedi soir, crevée que vous étiez après 2 semaines de gastro suivies de 2 semaines de grippe à la maison, vous avez couché les filles en hurlant qu’elle étaient infernales, que ça suffisait, et que si c’était comme ça, vous vous alliez… vous alliez… vous alliez euh… vous ne saviez pas quoi, mais vous alliez le faire, et que ça suffit, et que maintenant dodo parce que c’est comme ça et c’est pas autrement. Pipi, les dents et au lit.

Et vous vous êtes écrasée comme une vieille merde dans le canapé, avant de réitérer l’opération dans votre lit.

Et le lendemain matin, deux petites souris sont venues vous réveiller. Toutes fières parce que dans la précipitation de la veille, vous aviez sauté la case « couches », et les pisseuses avaient failli à leur pissesque mission. Les culottes et les lits étaient secs. Comme votre porte-monnaie, mais cette bonne nouvelle ne saurait faire durer la chose.

Enfin, de nouveaux horizons s’offraient à vous : vous alliez désormais pouvoir E-CO-NO-MI-SER. 360€ par an de couches en moins, de quoi vous offrir des vacances à Djerba en Février sans mari et sans enfant (peut être pas tout à fait, en fait…). La liberté.

Une deuxième nuit sans couche a confirmé la chose (trop jeune, vous n’avez pas osé pour Mini-Lapine, mais sa couche était sèche ce matin). Vous pouvez le clamer désormais : vos filles sont propres la nuit (enfin vous le considérez comme tel), et votre compte en banque est maintenant riche de 360€ supplémentaire ! JACKPOT !!!

PS : vous dédiez cet article à Nessa, à qui vous aviez promis de penser en écrivant votre prochain article… et en plus, comme elle adore parler de fesses, ça tombe à pic ! (elle est aussi sur Facebook et on rigole bien chez elle !).

PPS : A celles qui voudraient savoir comment vous avez rendu vos filles propres, vous leur répondrez que vous n’en avez aucune idée ! C’est un hasard de la vie comme vous les aimez !

Publicités

3 réflexions sur “Millions of dollars (bon, ok… euros !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s